Demandez un prêt auto

Beaucoup ont recours à un emprunt pour financer l’achat de leur nouvelle voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion. Cet emprunt, s’il est contracté par le biais d’une institution spécialisée ou d’une banque, est appelé « crédit ».

Divers crédit existent : crédit dit « à la consommation », « immobilier » ou encore le fameux « crédit auto ».
Comment dénicher un crédit auto peu cher et comment l’obtenir encore moins cher ?
Voici notre réponse en deux étapes.

Démarcher les institutions de crédit

Contrairement aux idées reçues, les banques ne sont pas les seules à fournir un accès aux achats de voitures, à crédit. Les assurances le proposent également ; sans pour autant que la firme en question possède un secteur bancaire, comme la Macif par exemple.

L’aspect identique de toutes ces institutions est l’annonce du taux d’intérêt. C’est ici que se trouve le point de comparaison pour établir une sélection des institutions de crédit qui devront retenir votre attention.

Le principe du crédit est de rembourser une somme empruntée sur plusieurs mois, ou même sur plusieurs années ; avec un maximum de 5 ans en général, pour l’achat d’une voiture, voir 6 ans selon l’offre et les conditions présentées.

Le remboursement s’effectue mensuellement et génère des intérêts. Vous remboursez donc le capital, plus un coût lié au montant et à la durée de l’emprunt.
Ainsi, plus le capital demandé et plus la durée du remboursement seront longs, plus les intérêts seront conséquents. Mais la valeur qui peut tout changer, c’est le taux d’intérêt !

Première étape : repérer trois établissements qui proposent les taux les moins élevés du marché et prenez rendez vous avec chacun.

Confronter les données

Avant le premier entretien, déterminez la somme maximum de remboursement que vous ne souhaitez pas dépasser ; sachant que, pour information, si le crédit doit être accepté, il faut que l’ensemble de vos charges (loyer, charges courantes comme le paiement de l’électricité…), remboursement d’emprunt inclus, doit être inférieur à 33 % de vos revenus. Par exemple, pour un salaire de 1500 euros, l’ensemble de vos dépenses, avec le futur crédit compris, ne devront pas dépasser 500 euros.

Lors de chaque entretien, indiquez ces contraintes au conseiller qui vous reçoit, et voyez 3 résultats : le montant de la mensualité, la durée du crédit en terme de mois et le montant total des intérêts.

De plus, une assurance vous sera automatiquement vendue en parallèle, compris dans votre mensualité de remboursement, pour couvrir des éventuelles incapacités futures qui empêcheraient le bon déroulement du contrat. Cette assurance a un coût qui diffère sensiblement d’une institution à une autre. Relevez son coût mensuel qui peut être discutable et un autre moyen de comparaison.

Votre objectif sera, vous l’aurez compris, d’obtenir la plus petite mensualité (assurances comprises) durant le temps le plus court avec les intérêts les moins importants.
Votre stratégie sera alors de « faire jouer » la concurrence.

Deuxième étape : vous revisiterez une deuxième fois chacune des 3 institutions de crédit que vous aurez rencontrées, et vous présenterez les offres que les 2 autres concurrents ont proposé. Vous demanderez à chacune de faire mieux et de se positionner.
Elles le feront !
N’oublions pas qu’accorder des emprunts, même petits, c’est le métier et l’activité lucrative de ces établissements : vous êtes un client potentiel et ils vous voudront dans leur carnet d’adresse plutôt que dans celui du concurrent.

Une fois ces 2 étapes accomplies, il ne vous reste plus qu’à signer avec le plus offrant.

Vous souhaitez faire modifier votre voiture, nous sommes experts en tuning et en modification de voitures.